Des lunettes pour voir le vide de loin

Ce matin en me « rendant » à mon travail  ̶  l’équivoque me plait – j’ai aperçu, à un carrefour fréquenté principalement par des automobilistes, une réclame au format « quatre mètres par trois » faisant la promotion d’une chaîne de radiodiffusion autrefois qualifiée de « périphérique » (à Dieu plaise qu’il en fût ainsi).

L’image représentait une être humaine – j’en fais l’hypothèse – équipé d’un masque optique qui lui barrait la vue autant que le visage, et lui bouchait l’horizon autant que ses doigts de pieds.  Le masque en question était censé figurer   ̶  j’imagine – l’accès à une sorte de réalité augmentée… dont personne n’interrogera la possibilité (en quoi peut bien consister l’augmentation du rien ?). Le sujet semblait regarder en l’air, comme un aveugle fouillant désespérément le n’importe où, dans l’espoir d’y débusquer une once de lumière qui ne lui parviendra jamais… à cause même dudit masque.

Le slogan disait sobrement : « Mieux capter son époque ».

J’ai cherché en vain dans cette réclame l’indice qui signalerait l’intention d’un second degré.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s