Qui sont les risquophiles ? La preuve par le vendredi 13

Il n’a pas pu m’échapper que cette belle journée de printemps était de surcroit un vendredi 13 et que tous les marchands de cagnottes en espéraient d’exceptionnelles rentrées, aux guichets de leurs loteries comme aux fentes de leurs bandits manchots.

J’y ai vu la preuve  que le peuple était plus risquophile que les kleptocrates de la finance mondialisée, en réalisant que ledit peuple est prêt à perdre en moyenne 25% de ses mises rien que par plaisir du jeu (c’est ce que lui coûte le montant des prélèvement fiscaux opérés sur l’ensemble de ses paris) et que les seconds ne sont disposés à risquer leur fortune qu’à condition que leurs « investissements » rapportent au moins 15% par an.

J’y ai vu secondairement la preuve réjouissante que la passion irréfléchie du jeu est plus orientée au bien public que la passion triste du dividende.

Publicités

1 réflexion sur « Qui sont les risquophiles ? La preuve par le vendredi 13 »

  1. Je confesse m’être laissée pervertir et entraînée dans l’illusoire idée du pouvoir du «vendredi 13» porteur de chance (mon côté optimiste et naïf sans doute…). En investissant 1 Euro dans cette cause perdue d´avance, je navais pas conscience d’être risquophile, la tortue gracile m’a ouvert les yeux sur ma vraie nature en même temps que je perdais mon argent (comme prévu) et toute illusion sur moi-même…
    Adieu veau, vache, cochon, couvée et….25%!
    Un membre du petit peuple anonyme…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s