L’éducation a une valeur ajoutée nulle !

Ce matin a paru dans tous nos journaux le classement des Lycées en fonction de leur « valeur ajoutée ». Ce mode d’évaluation est supposé partir d’une idée moins bête – chacun cherche son point bas – que le simple affichage (par Lycée) du taux de réussite au baccalauréat, pour établir le classement visant à ordonner la performance desdits Lycées.

Le calcul de la valeur ajoutée d’un établissement scolaire, comme l’explique le Ministère de l’Education Nationale « répond [en effet] à la question de savoir ce qu’un lycée a « ajouté » au niveau initial de ses élèves. Elle mesure la différence entre les résultats obtenus et les résultats qui étaient attendus, compte tenu des caractéristiques scolaires et socioprofessionnelles des élèves.

Voir : http://www.education.gouv.fr/cid3014/les-indicateurs-de-resultats-des-lycees.html

Pour essayer d’être clair: la « valeur ajoutée » d’un établissement est mesurée comme un écart à la moyenne des Lycées qui ont affaire au même type de public que lui, une fois les élèves repérés par leurs chances ou malchances d’y arriver, sur la base d’un pronostic afférent à leurs atavismes sociaux.

Il faut en déduire qu’au total – sur la France entière – la valeur ajoutée des établissements est nulle… puisque la somme de ceux qui font mieux que la moyenne est nécessairement égale à la somme de ceux qui font moins bien.

Ce sont les professeurs et les parents d’élève (en reste-t-il ?) qui vont être heureux d’apprendre cela : suivant ce mode de calcul, l’Education nationale a une valeur ajoutée globalement nulle !

N’est-il pas curieux que les apôtres du néo-libéralisme, d’habitude si friands des critères d’évaluation marchands, aient à ce point trahi la notion de valeur ajoutée ordinaire, qu’ils en arrivent à conclure qu’il ne se passe rien dans l’éducation nationale. Même si c’était leur intention…

Ils étaient  pourtant bien parti en affirmant que la notion de valeur ajoutée « répond  à la question de savoir ce qu’un lycée a « ajouté » au niveau initial de ses élèves ». Mais ils se sont pris les pieds dans le tapis, tel un Buster Keaton ne demandant que cela, en raisonnant en termes de différence « aux résultats attendus ».

Si l’on voulait maintenir à tout prix – le terme est choisi – l’homologie avec la fiction marchande, ne faudrait-il pas considérer que la valeur ajoutée du service rendu (ou produit) par l’Education nationale doit être comparée, non pas avec la moyenne des établissements produisant le même service, mais avec le fait de s’en passer ?

La valeur ajoutée d’un lycée, pour être sérieux, devrait être comparée avec l’action de ne point le fréquenter… c’est-à-dire avec le « choix » (prolongeons la fiction néo-libérale) de rester à la maison, un cornet de pop-corn dans la main droite, la zapette dans la main gauche… déjà encombrée de l’i-phone 365j-24h/24h.

Pour les apôtres de la mesure néo-libérale qui n’auraient pas renoncé à toute honnêteté intellectuelle en même temps qu’ils ont enfourché la pensée rémunératrice du néant, la bonne formule de calcul aurait dû être la suivante : calculer le taux de réussite au bac des élèves qui ont suivi le Lycée, et le comparer avec le taux de réussite de ceux qui ont « choisi » la chaîne pop-corn/Koh lanta/canapé/micro-onde/bière/fumette/Parti socialiste, résolument convaincus qu’il faut fuir la valeur ajoutée présumée nulle de l’Education nationale. Modulo la formule experte prenant en compte « la différence entre les résultats obtenus et les résultats qui étaient attendus ».

A-t-on jamais trouvé formule plus exacte, pour s’étonner de cette trahison des élites, que cet énoncé inaugurant la présentation de notre cher pays sur Wikipedia : « La France, officiellement République française… »

https://fr.wikipedia.org/wiki/France

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s