La croissance revient, camarades !

J’ai lu ce soir, dans le quotidien qui traînait à côté de mon siège dans le TGV, que l’Insee avait réévalué à la hausse la croissance que nous aurions connue en 2015 : de 1,1% prévu initialement à 1,2%… une fois les comptes refaits.

J’ai mis sur le compte de l’accélération de la rame TGV en sortie de gare le fait que cette révision de la dérivée première du PIB ne m’ait pas chatouillé les reins.

Et j’ai repensé à cette déclaration du Ministère de l’Abondance, transmise par le télécran, dans le 1984 de George Orwell.

« Camarades ! cria une jeune voix ardente. Attention camarades ! Nous avons une grande nouvelle pour vous. Nous avons gagné la bataille de la production ! Les statistiques, maintenant complètes, du rendement dans tous les genres de produits de consommation, montrent que le standard de vie s’est élevé de rien moins que vingt pour cent au-dessus du niveau de celui de l’année dernière. Il y a eu ce matin, dans tout l’Océania d’irrésistibles manifestations spontanées de travailleurs qui sont sortis des usines et des bureaux et ont défilé avec des bannières dans les rues. Ils criaient leur gratitude à Big Brother pour la vie nouvelle et heureuse que sa sage direction nous a procurée. »

Prions pour que d’éventuels soulèvements de ce genre, excités par une liesse populaire et spontanée à l’annonce de ces 0,1% passés inaperçus, ne se produisent pas, au moment critique où l’ordre public est déjà si difficile à garantir, et alors même que le socialisme de production doit réunir ses dernières forces pour enterrer la production du socialisme.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s